Ayant formulé l’offre la plus compétitive pour le développement du projet éolien intégré de 850 MW, le consortium conduit par Nareva développera cinq nouveaux parcs éoliens, dont les mises en service sont prévues entre 2017 et 2020.

          Nareva a le vent en poupe. Ayant formulé l’offre la plus compétitive pour le développement du projet éolien intégré de 850 MW (megawatts), le consortium conduit par Nareva développera cinq nouveaux parcs éoliens, dont les mises en service sont prévues entre 2017 et 2020. La totalité de l’énergie générée par les cinq parcs éoliens sera vendue à l’ONEE, conformément aux règles de l’appel d’offres. Siemens sera en charge de fournir les turbines éoliennes dont plusieurs composantes seront fabriquées localement.

Ce programme constitue la seconde phase du programme intégré de l’énergie éolienne. Le projet éolien de 850 MW concernera les zones de Midelt (150 MW), Tiskrad (300 MW), Tanger II (100 MW), Jbel Lahdid (200 MW) et Boujdour (100 MW). Même si le consortium composé de Nareva Holding, Enel Green Power et Siemens Wind Power a présenté l’offre la plus compétitive lors de l’ouverture des offres tarifaires, l’offre est actuellement en cours d’examen par l’ONEE. Ce projet contribuera à satisfaire la demande en électricité au Maroc et à réaliser l’objectif accroître la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique national à 42 % d’ici à 2020 et de 52% à l’horizon 2030.

Il faut dire que l’industrie éolienne au Maroc est jeune. La production énergétique du nouveau projet éolien a été fixée à 850 MW afin d’encourager les turbiniers internationaux à investir au Maroc. Pour l’éolien, l’intégration industrielle n’est pas encore au diapason en raison de la capacité des PME-PMI nationales à répondre favorablement à des besoins d’équipements à forte valeur ajoutée technologique. Les entreprises marocaines opérant dans les énergies renouvelables ont encore du chemin à parcourir en termes de technologie et de recherche & développement.

Nareva gère aujourd’hui quatre parcs éoliens d’une capacité de plus de 500 MW. Son site éolien de Tarfaya est présenté aujourd’hui comme étant le plus grand parc d’Afrique.

http://telquel.ma/2015/12/16/eolien-nareva-developpera-5-nouveaux-parcs-eoliens_1474278

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *